« En France, on parle de culture de la gagne, mais elle se base sur la peur »

Crédit photo - Stéphanie Quèbre
Crédit photo – Stéphanie Quèbre à la sortie de l’entraînement

Toujours bien réfléchi et très constructif dans ses analyses, Jussie évoque, pour France Football,la culture du football français qui est trop défensive.

« Je ne connais pas bien l’histoire du football français, mais était-il plus spectaculaire il y a trente ans ? Y avait-il beaucoup de buts marqués à l’époque du grand Bordeaux des années 80 ? Pas sûr. Je pense que chaque pays a sa culture, et celle du football français n’est pas de jouer l’offensive. Il faut se faire une raison, c’est une affaire culturelle. On réfléchit à toutes les possibilités et on vous demande ensuite de prendre des risques. Il y a un côté très français à tout analyser, à poser toujours des questions pour avoir réponse à tout. On fait des théories, on réfléchit, on intellectualise systématiquement, quand il faudrait un peu plus de naturel. On en revient à la prise de risque. Contre Paris, des équipes se disent qu’elles n’ont rien à perdre, d’autres sont plus motivées, et il y a celles qui ont peur et qui veulent juste éviter une grosse défaite. Mais on n’est pas en Angleterre, où une petite équipe qui affronte une grosse continue à attaquer même quand elle encaisse un, deux, trois, quatre buts. En France, on parle de culture de la gagne, mais elle se base sur la peur de perdre. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s