[OFFICIEL] Willy Sagnol est remplacé par Ramé !

Le FC Girondins de Bordeaux confirme notre dernière brève et annonce que Willy Sagnol n’est plus l’entraîneur du club au Scapulaire. Il est remplacé par Ulrich Ramé, Mathieu Chalmé et Pierre Espanol.

Une conférence de presse est prévue demain en fin de matinée.

Ramé

Publicités

Serge Dubeau : « Il n’a pas eu le courage de me dire les choses en face »

Serge Dubeau s’est expliqué sur ses déclarations via Twitter envers Willy Sagnol. Licencié du club bordelais, en décembre 2014, l’ancien médecin du FCGB s’exprime sur sa colère envers l’actuel entraîneur des Girondins.

« Il n’y avait pas de motif particulier à mon licenciement »

« À la suite de mon licenciement, je suis tombé malade. C’est dur, vous savez. Subir ça après vingt-cinq ans sans aucun reproche. Il n’y avait pas de motif particulier à mon licenciement, c’est Willy Sagnol qui a décidé. Il ne me reprochait rien. Si je me suis énervé contre lui sur Twitter, c’est parce qu’il n’a pas eu le courage de me dire les choses en face. J’ai appris mon éviction par quelqu’un d’autre. Je trouve que, quand on est un homme, on est capable de dire les choses en face. Ce que j’ai écrit à propos de Willy Sagnol n’est pas très dur, comparé à ce que j’ai subi. C’est de la gnognotte. »

« On a fait tout un sketch sur les résultats de Sagnol »

« Je m’entendais bien avec Gillot (ndlr : ancien entraîneur). C’était une bonne personne. Il était franc. Quand on avait des choses à se dire, on se les disait. Et puis, on a fait tout un sketch sur les résultats de Sagnol, alors que Gillot a fait aussi bien lors de sa première saison, voir mieux. »

« Je serai bordelais à vie »

 « Si j’ai été médecin des Girondins de Bordeaux, c’est parce que j’aime les Girondins de Bordeaux. J’ai reçu des propositions pour aller dans d’autres clubs, ça ne m’intéresse pas. Je ne peux travailler que pour les Girondins de Bordeaux, je serai bordelais à vie. »

Relire notre interview avec l’ancien médecin du club ici.

SoFoot.com

Serge Dubeau, ici au milieu
Serge Dubeau, ici au milieu