J-L Triaud : « On connait les postes à renforcer »

Triaud

Invité de la radio « RMC » hier soir, le président Jean-Louis Triaud a été questionné sur le sujet du moment : le mercato !

« Que mon emploi du temps soit bien rempli, c’est beaucoup dire, mais il y a un peu d’activité, oui (rires). Pour le mercato, on a d’abord la volonté de prendre le temps, car nos besoins sont identifiés depuis quelque temps et ils sont, somme toute, assez limités… On a récupéré beaucoup de joueurs revenant de blessures, de prêt, et notre effectif est complet et riche en talent.On connait les postes à renforcer : latéral droit et attaquant. Pour le reste, on a pris Jérémy Toulalan qui sera important, car dans son style de jeu nous avions peu de joueurs de son niveau et que son expérience va bonifier un effectif jeune.  »

« Pour les autres recrues, il est évident que le plus tôt sera le mieux, mais on ne va pas prendre n’importe qui pour remplir les cases. Il faut que le garçon corresponde à nos vœux, rentre dans notre budget etc. Habibou ? C’est marrant, vous êtes déjà les troisièmes à me le demander. Vous avez tous lu L’Equipe, donc vous nous appelez pour savoir… Moi, personnellement, le coach et la cellule ne m’en ont pas parlé, je n’ai jamais entendu ce nom. Si des contacts existaient, j’en aurais été informé. »

Publicités

Christophe Dugarry rejoint RMC

Duga

En fin de contrat avec Canal + , Christophe Dugarry devrait rejoindre prochainement RMC. L’ancien international français et ancien joueur des Girondins, va désormais décrypter l’actualité du football pour le groupe BFM TV / RMC.

« J’attendais un peu plus de considération »

Crédit photo : Stéphanie Quèbre
Crédit photo : Stéphanie Quèbre

Sur l’antenne de la radio « RMC » , Vieira Jussiê, qui est en fin de contrat à la fin de la saison , n’a toujours pas prolongé et sera vraisemblablement plus aux Girondins la saison prochaine. « Ça fait plus de neuf ans que je suis dans ce club, j’ai tout connu, et aujourd’hui je suis en fin de contrat avec les Girondins. Pour l’instant c’est flou, parce que pour le moment je n’ai pas eu de nouvelles de leur part. Donc j’étudie les propositions que l’on me fait. »

« Je pense qu’avec tout ce qui s’est passé cette saison, qui a été une saison très compliquée, il y a beaucoup d’incertitudes, d’autant qu’ils ne connaissent pas encore l’entraineur. Pour l’instant, j’attends… Aujourd’hui je me prépare à tout. La saison dernière j’avais bien travaillé pour retrouver mon niveau, mais les choix du coach se sont plutôt orientés vers les jeunes. Du coup, je n’ai pas beaucoup joué. »

Aujourd’hui, cela me laisse un goût amer, d’autant que je suis resté longtemps ici. Je connais très bien les dirigeants et j’attendais un peu plus de considération. J’ai besoin d’un oui ou d’un non… Mais je le sais très bien, il faut être conscient que s’ils avaient envie de me garder, ils connaissent mon numéro et où j’habite… Je me prépare donc à quitter les Girondins bien évidemment… »

Sagnol : « Aux Girondins ? Ils ont peut-être manqué de patience »

Sagnol arbitre

Sur l’antenne d’RMC, Willy Sagnol est revenu sur ses deux saisons à Bordeaux et sur ses méthodes de communication.

« Déçu ? Je n’ai pas à être déçu. C’est la décision des dirigeants. On partait sur un projet différent avec beaucoup de jeunes parce qu’ils voulaient mettre l’accent sur la formation. Et la formation, ça prend beaucoup de temps aussi. Il faut être patient et ils ont peut-être manqué de patience. C’est une décision qui leur appartient, je n’ai pas à la commenter. Les dirigeants, ce sont toujours ceux qui dirigent, les entraîneurs, on est souvent de passage. »

« Je ne sais pas si tout le monde communique comme moi, je n’en sais rien. Généralement quand je communique, ce n’est pas pour faire rêver ou pour faire plaisir à qui que ce soit. Moi j’essaye simplement de dire les choses comme je les pense. Moi je n’oublie pas que la première saison à Bordeaux, avec un effectif très hétéroclite, avec des joueurs absents pendant longtemps, des joueurs importants, on a quand même accroché l’Europe avec un jeu qui était plutôt de qualité. Entre la première année et la deuxième année, on a perdu des joueurs importants. »

« Sagnol était bidon »

Dans l’After Foot sur RMC, Florent Gautreau a abordé la méthode d’Ulrich Ramé.

« C’est le classique changement de coach. C’est-à-dire que quand ça ne vas pas, il s’appuie sur le centre de formation en mode Lyon. Surtout il fait une équipe plus solide. C’est-à-dire que, malgré tout, j’ai entendu dire qu’à l’entrainement il avait demandé ça, que même Ounas qui fait peu de replacements s’y précipitait. En gros, en révisant 2-3 trucs, tu fais mieux que Sagnol, pas parce que Sagnol était bidon même si je l’ai dit souvent, mais parce que c’est plus simple pour celui qui arrive de faire ça. »

0124102145

« Triaud ? Il est complètement foutu »

Réagissant aux propos de Jean-Louis Triaud, Daniel Riolo a déclaré que « Triaud est le top 1 des dirigeants les plus largués du football français.Tant que Triaud sera là, Bordeaux sera complètement à la ramasse, que les supporters le sachent. Je ne sais même pas pourquoi on l’invite, il est complètement foutu, largué, il raconte n’importe quoi. Il ne lui reste plus que ça d’être marrant, qu’il monte une salle de cabaret à Bordeaux ! Le vin, il est en train de lâcher aussi, il n’y est plus trop non plus. »

RMC

6858590-daniel-riolo-la-grande-gueule-du-foot

 

J-L Triaud : « La solution ? M6 se barre et Triaud démissionne »

Présent hier soir sur l’antenne d’RMC, Jean-Louis Triaud a été questionné sur le nouveau post d’Ulrich Ramé. Est-il présent sur le long terme ? « dans tout ce qu’il a entrepris au club depuis son retour, Ulrich a été investit, performant et compétent. Il a un diplôme d’entraîneur et on lui donne la responsabilité de l’équipe une pour les huit matchs qu’il reste. Quand on arrivera à la fin de la saison, on fera le bilan. »

Jean-Louis Triaud toujours président la saison prochaine ? : « Mais non … mais ça aussi, on te dit que je n’ai pas l’enthousiasme qu’il faut changer de président … Je ne regarde pas ça parce que je trouve ça nul, mais les réseaux sociaux, laissez tomber ça (ndlr : les joueurs), ça se retourne contre vous. La solution pour beaucoup, c’est que M6 se barre et que Triaud démissionne. Si avec ça on est champion de France, je le fais demain. »

Retranscription ActuFCGB

Crédit photo : Stéphanie Quèbre
Crédit photo : Stéphanie Quèbre